Hypnose Ericksonienne

Qu'est-ce que c'est l'hypnose Ericksonienne ?

 

L’hypnose ericksonienne est une thérapie alternative de courte durée qui peut vous libérer au niveau émotionnel, comportemental et cognitif. Son efficacité n’est plus à démontrer. Aujourd’hui, de lourdes interventions chirurgicales (cardiaques, pulmonaires) et parfois certains accouchements  sont réalisés sous hypnose.

« L’état hypnotique est attesté à la fois en psychologie (théorie de la dissociation psychique et des dynamiques relationnelles) et en neurosciences (activations neurologiques particulières au niveau central). Pour être très synthétique nous pouvons décrire l’état hypnotique comme étant à la fois l’activation des circuits attentionnels et des circuits de détente chez un individu. Ajoutons que l’hypnose est la situation où la personne en état hypnotique peut percevoir autrement sa réalité et ainsi modifier la façon dont il la perçoit et la vit. Ces derniers aspects là aussi donnent lieu à des éléments de preuve formels notamment en anthropologie et là aussi en psychologie. » (Antoine Bioy, Institut Français d’Hypnose)

Je vous propose cette thérapie de manière personnalisée, chaleureuse, authentique, dans le respect du secret professionnel et d’une éthique, à Ajaccio , Bastelicaccia, et Porticcio essentiellement et partout en Corse en fonction des demandes et par skype dans le monde entier. L’hypnose ericksonienne vise à un mieux-être personnel, avec vos propres outils, c’est-à-dire vos ressources internes conscientes et inconscientes qui seront explorées pour parvenir à des déclics.

Qui était Erickson & pourquoi l'hypnose Ericksonienne ?

Milton Hyland Erickson, né le 5 décembre 1901 à Aurum (Nevada) et mort le 25 mars 1980 à Phoenix (Arizona), est un psychiatre et psychologue américain qui a joué un rôle important dans le renouvellement de l'hypnose clinique et a consacré de nombreux travaux à l'hypnose thérapeutique

Son approche innovante en psychothérapie repose sur la conviction que le patient possède en lui les ressources pour répondre de manière appropriée aux situations qu'il rencontre : il s'agit par conséquent d'utiliser ses compétences et ses possibilités d'adaptation personnelles. Atteint de poliomyélite à l'âge de dix-sept ans, Erickson est une figure emblématique du « guérisseur blessé », expérimentant sur lui-même, lors de sa réadaptation, certains phénomènes qu'il met ensuite en application dans l'hypnose thérapeutique. Il se distingue également de ses prédecesseurs par le fait qu’il développe, au cours de plus de cinquante années de pratique, des techniques de suggestion non autoritaires et indirectes.

Les techniques apprises à l’institut Noesis à Ajaccio et Paris sont très subtiles, complexes, mais peuvent être également très ludiques et créatives. 

Pour ma part, j’ai toujours aimé la créativité car le cerveau aime être surpris et étonné.  Le changement s’opère davantage plus facilement avec désir et plaisir.

Indications possibles d'hypnose Ericksonienne

A noter que certains traitements se réalisent seulement sous la direction d’un médecin spécialiste.

- Préparation à une intervention chirurgicale.

- Préparation et accompagnement à l’accouchement.

- Addictions (Tabac, médicaments, etc) et Troubles Obsessionnels Compulsifs.

- Peurs et troubles dépressifs (anxiété, troubles du sommeil, états de stress post-traumatiques, dépression, déprime etc…).

- Phobies.

- Douleurs chroniques ou aiguës.

- Dysfonctionnements psychosomatiques.

- Maladies de peau (psoriasis, névrodermite etc).

- Sexologie (pudeur excessive, anorgasmie, infertilité, impuissance, troubles sexuels, etc.).

- Divers (problèmes familiaux, anxiété, asthme, ulcères, bégaiement, hyperhydrose, hypocondrie, etc…).

- Hypnocoaching : développement personnel/professionnel (gestion de la colère, de la jalousie ; de l’impatience, travail sur la fatigue mentale, gestion de la timidité, travail sur le manque de confiance en soi ; gestion du stress , travail sur les troubles de la concentration et de l’attention, gestion sur l’angoisse d’examen, libération de schémas aliénants dus au passé, à l’éducation, aux interprétations personnelles, travail pour la réussite des examens, pour la mémorisation, gestion(…) des émotions, accompagnement à la recherche d’un emploi ou aux reconversions professionnelles ; transformations de vies professionnelles, etc.).

- Projet sportif, amélioration des performances dans tout le corps, amélioration de l’endurance.

- Préparation complète à des concours dans tous les domaines, à la nouveauté…

 

Il existe certainement des indications personnelles non listées ici, n’hésitez pas à prendre contact avec l’association par téléphone au 06 27 30 32 27 en laissant un message vocal avec vos coordonnées pour nous permettre de vous rappeler dans les meilleurs délais ou par mail à hypnosmosia@gmail.com.

Est-ce qu'il y a des contre-indications à l'hypnose ?

Il n’existe pas de contre-indications en tant que telles au sens où on parlerait de contre-indications médicamenteuses. Autrement dit dans l’absolu, tous les patients peuvent bénéficier de la pratique hypnotique. Cependant il existe une impossibilité « technique » : chez les patients au profil psychotique, le délire en phase active empêche toute  mise en relation et le travail à partir du monde interne du patient s’en trouve empêché.

L’hypnose est déconseillée aux personnes atteintes de troubles psychotiques graves : schizophrénie, paranoïa, maniaco-dépression.  

Il existe une seule contre-indication absolue: la psychose aiguë ou la décompensation de pathologie du spectre psychotique ou bipolaire (BDA, décompensation schizophrénique, phase maniaque, psychose puerpérale). 
Par ailleurs, l'hypnose sur des pathologies psychiatriques lourdes en phase d'équilibre (Schizophrénie, trouble bipolaire) devrait être réservée à un psychiatre. 

Il n'y a pas de véritable contre-indication par ailleurs, même si certaines pathologies semblent mieux réagir à une association d'hypnose et de psychothérapie autre (source  :http://www.hypnoses.fr/Contre-indications-de-l-hypnose_a30.html).

L’hypnose n’est en aucun cas douloureuse ou dangereuse. Rester bloqué dans un état hypnotique ou encore agir contre sa volonté sur les ordres du thérapeute sont des mythes.

L'hypnose est-elle une forme de sommeil ?

« On l’a pensé pendant des siècles, mais les études en EEG (électroencéphalogramme) puis en neurosciences montrent que non. L’hypnose est même plus un état de veille paradoxal (selon le mot de Roustang) qu’une forme de sommeil, même si une forte détente qui peut accompagner l’expérience hypnotique peut laisser penser à une personne qui observerait que la personne hypnotisée s’est endormie. » (Antoine Bioy, Institut Français d’Hypnose)

"Tout être est une île, au sens le plus réel du mot, et il ne peut construire un pont pour communiquer avec d'autres îles que s'il est prêt à être lui-même et s'il lui est permis de l'être"

 

C. ROGERS

Appelez-moi

pour tout renseignement

06 27 30 32 27

Françoise RUET 

HORAIRES

Lundi-Vendredi 10h00-19h00

​Samedi 10h00-12h00

ADRESSES

Ajaccio - Bastelicaccia

Porticcio

hypnosmosia@gmail.com

 

  • Facebook Basic Black
  • Instagram Basic Black